Imprimer

20eme s.

Un plan actuel permet d'apprécier la situation présente. Si le tissu urbain s'est étoffé en périphérie de lotissements, cités et maisons individuelles, l'essentiel du plan de l'agglomération n'a plus connu de changement radical. Les deux chaussées construites au XIXe siècle restent les seules artères de pénétration ou de transit, sans possibilité de contournement.

La chaussée Tirlemont-Charleroi permet une liaison rapide avec les autoroutes E40 (Bruxelles-Liège)et E411(Bruxelles-Namur-Luxembourg). Par contre, le chemin de fer a disparu (fermeture en 1960 du trafic des voyageurs), son tracé étant transformé en piste de santé(Ravel), ainsi que les lignes vicinales remplacées par des autobus depuis les années '50.

Ces dernières années pourtant, on a pu assister à d'importants déplacements de certains services. L'administration communale a quitté l'Hôtel de ville de la Grand-place pour s'établirau Château Pastur; la Poste, les services des Finances et de la Justice de Paix se sont regroupés avenue des Commandants Borlée, animant ainsi tout un quartier où se sont développés des grandes surfaces commerciales, banque et magasins divers; un centre commercial s'est crée au Bosquet, tandis que le quartier de Saint-Lambert voyait disparaître la plupart de ses magasins. Seul témoignage de pérennité... le marché du jeudi et celui plus exceptionnel de l'Ascension !

Enfin, en février 1985, la Chambre et le Sénat ont restitué à Jodoigne le titre de Ville perdu depuis l'époque hollandaise.

Copyright © 2012-2014 - Jodoigne.be - Tél. Général : 010 81 99 99 - Télécopie : 010 81 99 88 - Rue du Château, 13 1370 Jodoigne