Imprimer

Moyen-Age

De ce que fut Jodoigne depuis la fin de l'Empire romain jusqu'à l'aube du XIe siècle, aucun vestige, aucun témoignage ne permet de le préciser: rien n'est connu des périodes franque, carolingienne, ni de la haute féodalité.

histoire-moyen-age-st-medardAu XIIe siècle Jodoigne réapparaît dans l'histoire avec l'essor du grand mouvement urbain médiéval. Jodoigne est alors le centre d'un grand domaine rural qui avait vu naître spontanément une petite agglomération aux pieds du château seigneurial de Gille de Duras et autour de l'église Saint-Médard près de laquelle s'était probablement déjà développé un petit marché agricole.

En 1184, les événements politiques modifient complètement l'aspect de la bourgade: le duc de Brabant, Henri Ier, réunit définitivement la terre de Jodoigne à ses Etats et fonde aussitôt, au nord du village existant, une villa nova ou ville neuve dont le plan est tout à fait caractéristique: une place triangulaire pour le nouveau marché, des rues se coupant à angle droit et une enceinte articulée au départ du château ducal: à l'est, la porte de Tirlemont débouchait sur la campagne, en direction de cette ville; au sud, la deuxième porte enjambait le ruisseau Saint-Jean et s'ouvrait vers le faubourg Saint-Médard; enfin à l'ouest, la troisième menait au quartier Saint-Lambert, par delà la Ghète.

histoire-moyen-age-grand-placeLe projet du duc de Brabant fut couronné de succès: dix ans plus tard, en 1194, l'oppidum de Jodoigne, habité par des burgenses, figure parmi les 9 villes du duchés de Brabant. La prospérité économique vient rapidement: un tonlieu est attesté en 1217, on parle d'une nouvelle halle en 1234 et d'une halle au blé en 1278. Ce développement vaut à la localité d'être appelée Geldonia Fori ou Jodoigne le Marché dès la fin du XIIe siècle. Enfin, s'il n'est pas sûr que la charte de 1211 concerne Jodoigne (les historiens pencheraient pour l'attribuer à Vieux-Genappe), il est cependant certain que la ville reçut ses propres franchises avant 1217.

En 1288, les milices de Jodoigne combattent à Woerringen sur le Rhin, aux côtés du duc Jean Ier qui remporter une retentissante victoire sur les troupes de l'archevêque de Cologne.

L'essor économique se prolonge au XIVe siècle qui voit naître une petite draperie locale. Preuve de cette opulence: les bourgeois font bâtir à l'intérieur des remparts la Chapelle du Marché qui fut consacrée à la Vierge Marie le 12 août 1353. En cette fin de XIVe siècle, la population de Jodoigne (avec Huppaye et Petit Bomal) est estimée à 1300 ou 1500 habitants, ce qui met la localité au deuxième rang des villes du Brabant, après Nivelles.

Copyright © 2012-2014 - Jodoigne.be - Tél. Général : 010 81 99 99 - Télécopie : 010 81 99 88 - Rue du Château, 13 1370 Jodoigne